AstraZeneca Canada dépose une demande auprès de Santé Canada afin de faire homologuer l'AZD7442 pour la prévention de la COVID-19

MISSISSAUGA (Ontario), le 3 novembre 2021 – AstraZeneca Canada a entrepris une présentation de drogue nouvelle en continu auprès de Santé Canada pour l’homologation de l’AZD7442, une association d’anticorps à longue durée d’action (ACLA) visant à prévenir les formes symptomatiques de la COVID-19.

Si l’homologation est accordée, l’AZD7442 sera le premier médicament à base d’ACLA à être autorisé par Santé Canada pour la prévention de la COVID-19.

« L’AZD7442 est le premier médicament à base d’ACLA dont les données obtenues en phase III révèlent une réduction statistiquement significative du risque d’apparition de symptômes de la COVID-19 par comparaison au placebo. Il s’agit d’une option importante, en particulier chez les populations vulnérables comme celles qui sont immunodéprimées et dont la réponse immunitaire est souvent insuffisante après la vaccination », explique le Dr Alex Romanovschi, vice-président des Affaires scientifiques chez AstraZeneca Canada. « La présentation de cette demande à Santé Canada nous rapproche du moment où nous pourrons offrir une option durable, en plus des vaccins, pour contribuer à protéger la population contre la COVID-19. »

En août 2021, AstraZeneca a annoncé les principaux résultats de l’essai PROVENT sur la prophylaxie préexposition, au cours duquel l’AZD7442 a entraîné une réduction de 77 % (intervalle de confiance [IC] à 95 % : de 46 à 90 %) du risque de présenter des symptômes de COVID-19, comparativement au placebo. Soulignons que la population de l’essai comprenait des personnes susceptibles d’avoir besoin d’une protection additionnelle contre l’infection à SRAS-CoV-2. En effet, plus de 75 % des participants de l’essai PROVENT présentaient des maladies concomitantes associées à un risque accru de maladie grave ou une réponse immunitaire réduite aux vaccins. Au moment de l’analyse préliminaire, 25 cas symptomatiques de COVID-19 étaient survenus pendant l’essai. L’AZD7442 a été bien toléré.

L’AZD7442 a été optimisé au moyen de la technologie exclusive d’extension de la demi-vie YTE d’AstraZeneca, qui fait plus que tripler la durabilité de son action par rapport aux anticorps classiques1-4.

Les résultats préliminaires in vitro ont révélé que l’AZD7442 possède un large spectre d’activité contre la COVID-19. Il neutralise notamment les variants du virus SRAS-CoV-2 apparus récemment, comme les variants Delta et Mu5,6.

À propos de l’AZD7442

L’AZD7442 est une association de deux ACLA, soit le tixagévimab (AZD8895) et le cilgavimab (AZD1061), qui sont dérivés de lymphocytes B prélevés chez des patients convalescents à la suite d’une infection par le virus SRAS-CoV-2. Découverts par le centre médical de l’Université Vanderbilt et cédés sous licence à AstraZeneca en juin 2020, ces anticorps monoclonaux humains se lient à des sites distincts sur la protéine de spicule du SRAS‑CoV‑27. AstraZeneca les a ensuite optimisés grâce à une extension de la demi-vie et à une diminution de la capacité de liaison du récepteur Fc et du complément C1q. L’extension de la demi-vie fait plus que tripler la durée d’action de ces anticorps par comparaison aux anticorps classiques et permet à l’association d’offrir une protection contre la COVID-19 pouvant aller jusqu’à 12 mois après l’administration d’une seule dose1-4. Selon les données d’un essai de phase I, les titres d’anticorps neutralisants demeurent élevés pendant au moins 9 mois8. La réduction de la capacité de liaison du récepteur Fc vise à réduire le plus possible le risque d’aggravation de la maladie facilitée par les anticorps, un phénomène lors duquel les anticorps dirigés contre un virus particulier favorisent l’infection et/ou la maladie au lieu de l’inhiber9.

L’AZD7442 est étudié dans le cadre d’un vaste programme d’essais cliniques portant sur la prévention et le traitement de la COVID-19 chez plus de 9000 participants. Dans le cadre de l’essai de phase III PROVENT, l’AZD7442 a réduit le risque d’apparition de la COVID-19 symptomatique de 77 % par rapport au placebo. L’essai a été mené auprès de 5197 participants qui ont été répartis de manière aléatoire selon un rapport de 2:1 dans le groupe AZD7442 et le groupe placebo. L’analyse préliminaire a porté sur les données de 5172 participants qui n’étaient pas infectés par le virus SRAS-CoV-2 au début de l’essai. Le médicament à base d’ACLA a été bien toléré, et les analyses préliminaires ont révélé une fréquence équilibrée de manifestations indésirables entre le groupe placebo et le groupe AZD7442.

Dans le cadre de l’essai de phase III TACKLE10, mené auprès de patients ambulatoires atteints de la COVID-19 dont l’intensité était légère ou modérée, le paramètre d’évaluation principal a été atteint. En effet, l’AZD7442 a entraîné une réduction de 50 % du risque de survenue de la forme grave de la COVID-19 ou de décès par comparaison au placebo chez des patients ambulatoires qui présentaient des symptômes depuis 7 jours ou moins.

Les autres essais en cours comprennent des essais menés en collaboration auprès de patients ambulatoires ou hospitalisés.

Des données publiées dans Nature en juillet 2020 ont révélé que dans le cadre d’études précliniques, les ACLA étaient en mesure de bloquer la liaison du virus SRAS-CoV-2 aux cellules hôtes et d’offrir une protection contre l’infection dans des modèles cellulaires et animaux de la maladie11.

À propos d’AstraZeneca Canada

AstraZeneca est une société biopharmaceutique internationale axée sur l’innovation. Sa priorité est de découvrir, de mettre au point et de commercialiser des médicaments destinés aux soins primaires et spécialisés, qui ont pour but de changer des vies. Elle se concentre sur quatre domaines importants des soins de santé : les maladies cardiovasculaires, rénales et métaboliques, l’oncologie, les maladies respiratoires et immunitaires ainsi que les maladies rares. AstraZeneca exerce ses activités dans plus de 100 pays et ses médicaments innovateurs sont utilisés par des millions de patients dans le monde entier. Sa filiale canadienne, dont le siège social est situé à Mississauga, en Ontario, compte environ 1090 employés au pays. Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site Web de la société au www.astrazeneca.ca.

 

POUR NOUS JOINDRE

Mary-Anne Cedrone
AstraZeneca Canada
Courriel : mary-anne.cedrone@astrazeneca.com

Références

1.     Robbie GJ, et al. A novel investigational Fc-modified humanized monoclonal antibody, motavizumab-YTE, has an extended half-life in healthy adults. Antimicrobial Agents and Chemotherapy. 2013;57(12):6147-53.
2.     Griffin MP, et al. Safety, tolerability, and pharmacokinetics of MEDI8897, the respiratory syncytial virus prefusion F-targeting monoclonal antibody with an extended half-life, in healthy adults. Antimicrobial Agents and Chemotherapy. 2017;61(3):e01714-16.
3.     Yu XQ, et al. Safety, tolerability, and pharmacokinetics of MEDI4893, an investigational, extended-half-life, anti-staphylococcus aureus alpha-toxin human monoclonal antibody, in healthy adults. Antimicrobial Agents and Chemotherapy. 2016;61(1):e01020-16.
4.     Domachowske JB, et al. Safety, tolerability and pharmacokinetics of MEDI8897, an extended half-life single-dose respiratory syncytial virus prefusion F-targeting monoclonal antibody administered as a single dose to healthy preterm infants. The Pediatric Infectious Disease Journal. 2018;37(9):886-892.
5.     Wang L et al. Ultrapotent antibodies against diverse and highly transmissible SARS-CoV-2 variants. Science. 1er juillet 2021. doi: 10.1126/science.abh1766.
6.     ACTIV. National Center for Advancing Translational Sciences OpenData Portal. SARS-CoV-2 Variants & Therapeutics, All Variants Reported in vitro Therapeutic Activity. Disponible au : https://opendata.ncats.nih.gov/variant/activity [Consulté en septembre 2021].
7.     Dong J, et al. Genetic and structural basis for recognition of SARS-CoV-2 spike protein by a two-antibody cocktail. bioRxiv. 2021; doi: 10.1101/2021.01.27.428529.
8.     Loo Y-M, et al. AZD7442 demonstrates prophylactic and therapeutic efficacy in non-human primates and extended half-life in humans. medRxiv. Cold Spring Harbor Laboratory Press; 2021 [publication électronique avant impression] Disponible au : https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.08.30.21262666v1.
9.     van Erp EA, et al. Fc-mediated antibody effector functions during respiratory syncytial virus infection and disease. Front Immunol. 2019;10:548.
10.  Clinicaltrials.gov. Phase III study of AZD7442 for treatment of COVID-19 in outpatient adults (TACKLE). Disponible au : https://clinicaltrials.gov/ct2/show//NCT04723394. [Consulté le 30 juin 2021.
11.   Zost SJ, et al. Potently neutralizing and protective human antibodies against SARS-CoV 2. Nature. 2020;584:443–449.