La recommandation du Programme pancanadien d’évaluation des anticancéreux appuie l’utilisation de Tagrisso® (osimertinib) comme traitement normatif chez les patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules porteur de la mutation T790M

AstraZeneca s’engage à entreprendre rapidement des discussions collaboratives avec l’Alliance pancanadienne pharmaceutique et les provinces afin que les patients canadiens aient accès à Tagrisso

Mississauga, Ontario (8 mai 2017) – AstraZeneca est très heureuse que le Programme pancanadien d’évaluation des anticancéreux (PPEA) ait formulé une recommandation clinique éminemment en faveur du remboursement de Tagrisso® (osimertinib), un traitement novateur et ciblé qui est destiné à un sous-groupe de patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC)1. Il a été démontré que Tagrisso est le premier et le seul traitement ciblé administré par voie orale qui réduit la taille des tumeurs et ralentit la progression de la maladie chez les patients atteints d’un CPNPC localement avancé ou métastatique porteur de la mutation T790M du récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR) ayant progressé pendant ou après le traitement par un inhibiteur de la tyrosine kinase (ITK) de l’EGFR2.

La recommandation favorable repose sur les résultats de l’essai de phase III AURA3 qui ont montré que Tagrisso a produit une amélioration statistiquement et cliniquement significative de la survie sans progression comparativement à la bichimiothérapie standard à base de sels de platine (10,1 mois vs 4,4 mois, rapport des risques instantanés [RRI] de 0,30; intervalle de confiance [IC] à 95 % : 0,23, 0,41; p < 0,001)3. D’après les résultats de l’essai, la recommandation du PPEA appuie le recours à Tagrisso comme traitement normatif en présence d’une mutation T790M chez les patients atteints d’un CPNPC ayant progressé après un traitement par un ITK de l’EGFR.

« C’est avec plaisir que nous avons appris la recommandation favorable du PPEA pour le remboursement de Tagrisso », affirme Karen Heim, vice-présidente, Accès aux patients et Marques établies chez AstraZeneca Canada. « L’obtention de cette recommandation favorable du PPEA est une première étape d’une importance cruciale pour faire en sorte que les patients aient accès par le régime public à ce nouveau traitement, qui prolonge, preuves à l’appui, la survie des patients. Maintenant, nous incitons fortement l’Alliance pancanadienne pharmaceutique (APP) et les provinces à travailler avec empressement pour faire en sorte que les patients puissent avoir accès à Tagrisso par le régime public, et ce, le plus rapidement possible. »

Les Canadiennes et les Canadiens qui reçoivent un diagnostic de cancer du poumon disposent de très peu de temps. Moins de 17 % des patients ayant reçu un diagnostic de CPNPC sont encore en vie plus de 5 ans après avoir reçu leur diagnostic4. Tagrisso a connu l’un des programmes de développement les plus courts, du début des essais cliniques à l’obtention de l’approbation réglementaire jusqu’à son utilisation en pratique clinique. Son utilisation est désormais approuvée dans 46 pays. Bien que son utilisation ait été approuvée par Santé Canada au milieu de 2016 dans le cadre d’une démarche d’approbation accélérée, ce médicament important n’est toujours pas remboursé par les régimes publics au Canada. AstraZeneca s’engage à travailler avec l’APP, les provinces et les territoires pour faire en sorte que Tagrisso soit inscrit sur les listes de médicaments remboursés aussitôt que possible. Pour ces patients, le temps compte.

« La recommandation favorable du PPEA met en évidence les bienfaits cliniques convaincants que j’ai pu constater chez mes propres patients et qui ont été observés dans le cadre des essais cliniques sur Tagrisso », souligne le Dr Glenwood Goss, professeur de médecine à l’Université d’Ottawa et directeur médical de la recherche clinique et translationnelle au Centre de cancérologie de L’Hôpital d’Ottawa. « Tagrisso est un nouveau traitement indispensable qui prolongera considérablement la vie de certains patients atteints du cancer du poumon, leur permettant ainsi de passer de précieux moments en famille. Le traitement par Tagrisso présente deux caractéristiques intéressantes pour les patients, à savoir une grande efficacité contre le cancer du poumon et une excellente tolérance. »

À propos de Tagrisso

Il a été démontré que Tagrisso, qui été approuvé par Santé Canada en juillet 2016, est le premier traitement ciblé qui réduit la taille de la tumeur et ralentit potentiellement la progression de la maladie chez les patients atteints d’un CPNPC localement avancé ou métastatique porteur de la mutation T790M de l’EGFR ayant progressé pendant ou après le traitement par un ITK de l’EGFR5. Au Canada, Tagrisso a été évalué dans le cadre du processus d’approbation accélérée de Santé Canada et il a reçu un avis de conformité avec conditions (AC-C) fondé sur des données probantes prometteuses quant à son efficacité clinique, en attendant les résultats d’essais additionnels permettant de vérifier ses bienfaits cliniques6. Aux États-Unis, la Food and Drug Administration (FDA) a soumis Tagrisso à son processus d’évaluation accélérée (Fast Track) et lui a accordé les statuts suivants : percée thérapeutique (Breakthrough Therapy), évaluation prioritaire (Priority Review) et approbation accélérée (Accelerated Approval)7. Tagrisso a également fait l’objet d’un processus d’évaluation accélérée et prioritaire en Europe8 et au Japon9. De plus, il a récemment obtenu une approbation sans restriction de la part de la FDA et de la Commission européenne.

À propos d’AstraZeneca

AstraZeneca est une société biopharmaceutique internationale axée sur l’innovation, dont la priorité est de découvrir, mettre au point et commercialiser des médicaments destinés aux soins primaires et spécialisés, qui ont pour but de changer des vies. Nous mettons l’accent essentiellement sur trois secteurs importants des soins de santé : les maladies cardiovasculaires et métaboliques; l’oncologie; et les maladies respiratoires, inflammatoires et auto-immunes. AstraZeneca exerce ses activités dans plus de 100 pays et ses médicaments innovateurs sont utilisés par des millions de patients dans le monde entier. Au Canada, nous employons plus de 675 employés dans tout le pays et le siège social d’AstraZeneca Canada est situé à Mississauga, en Ontario. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site Web de l’entreprise au www.astrazeneca.ca.

PERSONNE-RESSOURCE :

Michelle Marchione, chef principale, Communications de l’entreprise
AstraZeneca Canada
Téléphone : 905 803-5749
Courriel : michelle.marchione@astrazeneca.com

Références

1 Monographie de TAGRISSOMC (osimertinib). Disponible au : https://www.astrazeneca.ca/content/dam/az-ca/frenchassets/Ourmedicines/Tagrisso%20-%20Monographie.pdf. Consultée le 4 mai 2017.

2 Ibid.

3 Mok, T. S., et al. (2017). Osimertinib or Platinum–Pemetrexed in EGFR T790M–Positive Lung Cancer. New England Journal of Medicine, 376(7), 629-640. doi:10.1056/nejmoa1612674. Disponible au : http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa1612674. Consulté le 4 mai 2017.

4 Cancer pulmonaire Canada. 2015 Faces of Lung Cancer Report. Disponible au : http://www.lungcancercanada.ca/getmedia/7f1ad2f4-2bb0-45e8-9bf5-d4fa01779a68/The-Faces-of-Lung-Cancer-2015.aspx. Consulté le 4 mai 2017.

5 Monographie de TAGRISSOMC (osimertinib). Disponible au : https://www.astrazeneca.ca/content/dam/az-ca/frenchassets/Ourmedicines/Tagrisso%20-%20Monographie.pdf. Consultée le 4 mai 2017.

6 Ibid.

7 Tagrisso (osimertinib) receives US FDA full approval. Communiqué de presse publié le 31 mars 2017. Disponible au : https://www.astrazeneca.com/content/astraz/media-centre/press-releases/2017/tagrisso-osimertinib-receives-us-fda-full-approval-31032017.html. Consulté le 3 mai 2017.

8 Tagrisso receives full approval in the EU. Communiqué de presse publié le 25 avril 2017. Disponible au : https://www.astrazeneca.com/media-centre/press-releases/2017/tagrisso-receives-full-approval-in-the-eu-25042017.html. Consulté le 3 mai 2017.

9 AstraZeneca PLC. TAGRISSO (osimertinib) approved in Japan for patients with EGFR T790M mutation-positive metastatic non-small cell lung cancer. Communiqué de presse publié le 29 mars 2016. Disponible au : https://www.astrazeneca.com/media-centre/press-releases/2016/tagrisso-approved-in-japan-for-patients-with-egfr-t790m-mutation-positive-metastatic-non-small-cell-lung-cancer-29032016.html. Consulté le 3 mai 2017.