Le principal critère d’évaluation de l’étude Pegasus-Timi 54 portant sur brilinta® a été atteint pour les doses de 60 mg et de 90 mg

AstraZeneca a annoncé aujourd’hui que le principal critère d’évaluation de l’efficacité dans l’étude PEGASUS-TIMI 54, vaste étude de résultats regroupant plus de 21 000 patients, a été atteint. Cette étude visait à évaluer l’efficacité des comprimés de BRILINTA® (ticagrélor) à 60 mg deux fois par jour ou à 90 mg deux fois par jour pris avec une faible dose d’aspirine pour la prévention secondaire des événements athérothrombotiques chez les patients ayant subi une crise cardiaque une à trois années avant le début de l’étude. Le principal critère d’évaluation de l’efficacité regroupait les décès d’origine cardiovasculaire, les infarctus du myocarde (IM) ou les accidents vasculaires cérébraux (AVC).

L’analyse préliminaire n’a révélé aucun problème inattendu en matière d’innocuité. Une évaluation complète des données est en cours.

Elisabeth Björk, vice-présidente, Maladies cardiovasculaires et métaboliques, Mise au point de médicaments à l’échelle mondiale, AstraZeneca, a déclaré : «Nous sommes enchantés des principaux résultats de l’étude PEGASUS-TIMI 54, la deuxième étude majeure aux résultats positifs menée dans le cadre du programme PARTHENON. Ces résultats s’ajoutent à la compréhension actuelle des bienfaits de BRILINTA chez les patients atteints du syndrome coronarien aigu et fournissent d’importantes indications cliniques sur le rôle potentiel du produit dans la prévention à long terme d’événements cardiovasculaires. Nous sommes impatients de présenter les données au cours de l’année.» 

L’étude PEGASUS-TIMI 54 avait pour objectif de comparer deux doses différentes de ticagrélor pris avec une faible dose d’aspirine à un placebo pris avec une faible dose d’aspirine chez des patients de 50 ans et plus ayant des antécédents de crise cardiaque en plus d’un autre facteur de risque cardiovasculaire1. L’étude a été réalisée pour améliorer la compréhension de la prise en charge des patients plus de 12 mois après leur crise cardiaque, lesquels demeurent exposés à un risque élevé d’événements thrombotiques majeurs. 

Les résultats complets de l’étude PEGASUS-TIMI 54 seront présentés dans le cadre d’une rencontre scientifique en 2015 et, dans l’attente d’une analyse plus poussée, AstraZeneca prévoit déposer ces données auprès des organismes de réglementation sanitaire. Le ticagrélor n’est pas approuvé pour la prévention secondaire des événements athérothrombotiques chez les patients ayant des antécédents de crise cardiaque qui remontent à plus d’un an. 

L’étude PEGASUS-TIMI 54 fait partie du programme PARTHENON d’AstraZeneca. L’étude PLATO, menée auprès de plus de 18 000 patients, a été la première étude du programme. C’est d’ailleurs sur elle que repose l’approbation du ticagrélor dans plus de 100 pays ainsi que l’inclusion de cet agent dans 12 lignes directrices importantes à l’échelle mondiale pour le traitement du syndrome coronarien aigu (SCA). D’autres études du programme PARTHENON en cours portent sur le ticagrélor dans la prévention des événements cardiovasculaires chez les patients présentant une artériopathie périphérique, un AVC ischémique ou un accident ischémique transitoire ainsi que chez les patients atteints de diabète et d’athérosclérose coronarienne.

 

– 30 –

NOTES AUX RÉDACTEURS EN CHEF

1 Bonaca MP, Bhatt DL, Braunwald E, et al. Design and rationale for the Prevention of Cardiovascular Events in Patients With Prior Heart Attack Using Ticagrelor Compared to Placebo on a Background of Aspirin–Thrombolysis in Myocardial Infarction 54 (PEGASUS-TIMI 54) trial. Am Heart J. 2014;167:437-44.

À propos de PEGASUS-TIMI 54

PEGASUS-TIMI 54 (PrEvention with TicaGrelor of SecondAry Thrombotic Events in High-RiSk Patients with Prior AcUte Coronary Syndrome – Thrombolysis In Myocardial Infarction Study Group) est l’une des études de résultats les plus vastes jamais menées par AstraZeneca : elle compte plus de 21 000 patients répartis dans plus de 1100 centres de recherche dans 31 pays d’Europe, des Amériques, d’Afrique et d’Australie/Asie. Elle a été réalisée en collaboration avec le Groupe d’étude Thrombolysis in Myocardial Infarction (TIMI) du Brigham et Women’s Hospital (Boston, MA, États-Unis).

À propos du programme PARTHENON

L’étude PEGASUS fait partie de PARTHENON, le plus vaste programme sur les résultats cardiovasculaires jamais mené par AstraZeneca, lequel regroupe près de 80 000 patients exposés à des risques élevés d’événements cardiovasculaires (IM, AVC ou décès d’origine cardiovasculaire) en raison d’une maladie sous-jacente. Le programme PARTHENON a pour objectif d’améliorer la compréhension scientifique du rôle du ticagrélor dans le traitement des troubles athérothrombotiques. Il comprend cinq études clés couvrant de vastes populations de patients durant différentes périodes. Les études portent sur une vaste gamme de troubles cardiovasculaires, comme l’AVC/accident ischémique transitoire (SOCRATES) et l’artériopathie périphérique (EUCLID), et regroupent également des patients atteints du diabète de type 2 exposés à un risque élevé d’événements cardiovasculaires (THEMIS).  

Le programme PARTHENON vise à étayer quatre nouvelles indications pour le ticagrélor au cours des quatre prochaines années.

À propos de BRILINTA®

BRILINTA est un antagoniste à action directe du récepteur P2Y12 appartenant à une classe chimique appelée cyclo-pentyl-triazolo-pyrimidines (CPTP). BRILINTA inhibe l’activation plaquettaire et a démontré une réduction des occurrences d’événements cardiovasculaires thrombotiques, comme les crises cardiaques et les décès d’origine cardiovasculaire, chez les patients atteints d’un SCA.

BRILINTA, administré en concomitance avec de l’aspirine, est indiqué au Canada pour la prévention secondaire des événements athérothrombotiques chez une vaste population de patients atteints d’un SCA. Plus précisément, BRILINTA est indiqué chez les patients ayant reçu un diagnostic d’angine de poitrine instable ou ayant subi une crise cardiaque (un infarctus du myocarde sans sus-décalage du segment ST [NSTEMI] ou un infarctus du myocarde avec sus-décalage du segment ST [STEMI]) lorsqu’ils doivent recevoir un traitement médical ou subir une intervention effractive (une intervention coronarienne percutanée [ICP] et/ou un pontage aortocoronarien [PAC]. Il est recommandé d’administrer BRILINTA avec une faible dose d’entretien d’aspirine (75-150 mg par jour).

BRILINTA et BRILIQUE sont des marques de commerce du groupe AstraZeneca.

À propos du Groupe d’étude Thrombolysis in Myocardial Infarction (TIMI)

Le Groupe d’étude TIMI est affilié au Brigham and Women’s Hospital et à la Harvard Medical School et est situé à Boston, au Massachusetts. Le groupe, qui figure parmi les plus anciens organismes de recherche universitaire sur les maladies cardiovasculaires aux États-Unis, a mené de nombreux essais cliniques chez les patients atteints d’une maladie cardiovasculaire ou présentant des facteurs de risque de maladie cardiovasculaire. Nombre de ces essais ont eu une incidence notable sur la pratique.

À propos d’AstraZeneca

AstraZeneca est une société biopharmaceutique internationale axée sur l’innovation, dont la priorité est de découvrir, mettre au point et commercialiser des médicaments d’ordonnance en gastro-entérologie, cardiologie, neurosciences, pneumologie et inflammation, oncologie et infectiologie. AstraZeneca a des activités dans plus de 100 pays et ses médicaments innovateurs sont utilisés par des millions de patients dans le monde entier. Le siège social canadien d’AstraZeneca est situé à Mississauga, en Ontario. Pour de plus amples renseignements, visitez le site Web de la compagnie au www.astrazeneca.ca. 

 

PERSONNES-RESSOURCES

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Courtney McNamara

Edelman

Tél. : 416-849-3149

Courtney.McNamara@edelman.com

 

Teresa Pavlin

AstraZeneca Canada

Tél.: 905-803-4895

Teresa.Pavlin@astrazeneca.com